Catégories
Technophilie

Les avancées technologiques font-elles de nous des geeks ?

Actuellement, la majorité des Français est mutidevices. En fait, il dispose à la fois un smartphone ; une tablette, ou encore un ordinateur. Dans l’hexagone, on peut compter aux environ 30 millions de joueurs et actuellement, un ménage sur deux dispose une console sur laquelle il passe son temps à jouer au moins 6 heures par semaines.

D’après les études statistiques, on prévoit très prochainement en 2020, 8 milliards d’objets connectés dans le monde. Ces derniers vont contribuer à l’amélioration de notre confort au quotidien ; à l’optimisation de notre sécurité ; au contrôle de notre santé et pour rassurer notre condition physique.

Ainsi, il a été donc constaté que nous sommes tous devenus des accros de nouvelles technologies ; des relations sociales ; des langages de valeur… Mais ces critères font-ils de nous des geeks ? Dans cet article, nous allons faire le tour du sujet.

Quels sont les langages geek ?

Depuis ces dernières années, un nouveau langage a vu le jour, un nouveau langage qui en déplaise les puristes. Un langage qui instaure la séparation entre les geeks et les autres. En général, cela vient probablement de l’usage de la consommation numérique et aussi des réseaux sociaux.

Actuellement, la plupart d’entre nous raccourcissent le message en utilisant des abréviations tirées dans un vocabulaire international. En fait, cela est relié par les contraintes de rapidité et de longueur. À titre d’exemple, en twitter, on peut seulement écrire 140 caractères.

Du coup on s’excuse en « DSL », on dit bonjour avec « Yo », on remercie avec « thx »… On peut même en arriver à une communication qui se base sur une symbolique universelle à partir des émoticônes.

Tous les internautes ponctuent leurs messages de MDR ; savent ce qu’est un fake ; chattent des heures sur messenger, et pokent volontiers leurs amis.

Par ailleurs, les geeks les plus investis cachent leur IP pour ne pas être traités de spammeur lorsqu’ils submergent de leurs publications leurs différents réseaux ; pour gagner des followers qu’ils peuvent inviter sur twitter chat et hang out. Vous pouvez aussi puiser d’autre langage dans un sitegeek.

Comment fonctionne la culture geek ?

Le second critère concerne la recherche et l’accès d’informations. Nous souhaitons avoir des réponses rapides et immédiates. Si nous avons des problèmes ou des questions, qu’à cela ne tienne, Google est notre ami. Il nous offre de divers canaux pour répondre de la façon plus précise et plus intelligente aux interrogations.

En fait, le web répand des tutoriels, quel que soit le sujet, de la meilleure façon de se couper la frange pour installer sa nouvelle carte mère. Les informations sont collaboratives, vous pouvez les collecter en contenu dans Wikipédia ou en crowdsourcing.

Pour des problèmes techniques, à titre d’exemple, vous avez un problème d’ordinateur qui bug ; ce problème est forcément arrivé à d’autres personnes. Vous pouvez lancer des requêtes dans un forum ou visiter un sitegeek et votre problème sera réglé rapidement. De toute façon, cela va vous permettre d’échanger et d’entamer des discussions avec les membres pour renforcer une cohésion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *